Réseaux sociaux

Tom a commencé l’escalade au départ pour affronter sa peur du vide, mais il a rapidement pris goût à l’activité en elle-même et il a commencé à s’entraîner, comme il le faisait pour d’autres sports. Tom a beaucoup escaladé sur les murs de grès autour de Sheffield et réussi de nombreuses voies difficiles encore jamais escaladées dans le Peak District.

Son amour pour les premières ascensions l’a également mené aux quatre coins du Royaume-Uni et du monde, notamment sur des voies d’escalade traditionnelles difficiles à Orco et Red Rocks. Son appétence pour la souffrance, son sens de l’humour et son enthousiasme sans limite lui ont aussi permis de repousser ses limites près de chez lui grâce à une série de défis créatifs : certains difficiles, d’autres étranges, mais généralement les deux à la fois.

Tom a aussi envisagé l’escalade sous un angle inhabituel. Une blessure a obligé Tom à éviter de serrer les prises trop fort. Il a donc développé sa technique d’escalade en fissures et finit par développer une obsession pour les fissures offwidth (trop larges pour partir sur un coincement de main et trop étroites pour escalader en cheminée). Après avoir fait le tour des voies du Royaume-Uni et de quelques-unes des plus difficiles d’Europe, il ne lui restait plus qu’un endroit à visiter. Un séjour dans le sud-ouest des États-Unis, la capitale du monde des fissures offwidth, a débouché sur la première ascension de la fissure Century Crack (5.14b) – la plus difficile de son genre. Après avoir réussi l’ascension de la plus large des fissures, le défi suivant paraissait évident : réussir l’ascension de la fissure la plus étroite. Après avoir passé des mois dans son sous-sol d’entraînement, désormais célèbre, un séjour à Squamish a débouché sur l’ascension de la fissure  Cobra Crack (5.14).

« Je suis né en Afrique du Sud et ai vécu les 20 années suivantes dans des endroits différents avec mes parents. Je pense que le fait de bouger régulièrement m’a donné le goût du changement et depuis que j’ai quitté l’école, je n’ai jamais aimé rester dans un endroit plus de quelques mois.

Ces dernières années, je me suis spécialisé dans l’escalade traditionnelle et plus particulièrement l’escalade en fissures. Cela m’a conduit des profondeurs de mon sous-sol à Sheffield (je m’entraînais sur les fissures qui se creusaient dans le bois) jusqu’à quelques-unes des fissures les plus difficiles du monde. Ma vraie passion est de découvrir de nouvelles voies et d’explorer de nouveaux endroits. C’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers les premières ascensions et les ascensions qui comprenaient des parties difficiles d’escalade en fissure, lorsque j’ai commencé à vraiment progresser. »

 

Notable Ascents:

  • Pura Pura (5.14c), Orco - première ascension
  •  Century Crack (5.14b), Canyonlands - première ascension
  • Cobra Crack (5.14b), Squamish
  • Dinas Crac (E9 7a), Dinas Rock - première ascension
  • Captain Invincible (E9 7a), Burbage North - troisième ascension
  • Pure Now (E9 6c), Millstone - première ascension
  • Appointment with Death (E9 6c), Wimberry - seconde ascension
  • Muir-Corazon (5.13b), El Capitan - ascension en libre
  • World record for most routes soloed in a day - 550
  • One Infinity(8b+/8A+), Sally-in-the-woods - première ascension
  • Master's Edge (E7 6b), Millstone - plusieurs ascensions d’anniversaire en costume