Les couches de base correspondent à votre première couche de vêtement et sont donc probablement le facteur le plus important lorsqu’il s’agit de réguler votre température corporelle. Choisir la bonne couche de base, c’est commencer la superposition d’autres couches de vêtement sur de bonnes fondations. Choisissez la mauvaise couche de base et vous pouvez être sûr que le manteau le plus cher et le plus technique du monde ne pourra pas vous garder au chaud et au sec et, par voie de conséquence, en sécurité.

Ce que ce guide comprend

Introduction

Les raisons pour lesquelles les couches de base sont si importantes, les risques encourus si l’on n’en porte pas, l’action capillaire et les différentes coupes de notre gamme.

Couches de base synthétiques

Les différents tissus synthétiques de notre gamme, les traitements anti-odeur et un aperçu de la gamme synthétique de Rab.

Couches de base en mérinos

Les origines et l’histoire de la laine mérinos, ses avantages, son processus de production et un aperçu de la gamme mérinos de Rab.

Introduction

Dans ce guide, nous expliquerons pourquoi les couches de base sont si importantes, discuterons des deux catégories de tissus utilisés et passerons en revue chaque vêtement de notre gamme, afin que vous puissiez facilement choisir la couche de base qui correspond à vos besoins.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les couches de base sont souvent négligées dans la superposition des couches (layering). Les marcheurs, les grimpeurs et même les alpinistes se concentrent la plupart du temps sur l’isolation et les vêtements imperméables, alors que leur principal problème pourrait en réalité être résolu avec une bonne couche de base. Que vous fassiez l’ascension de la face nord d’une montagne ou simplement une petite balade en altitude, c’est du contrôle de l’humidité et de la régulation de la température que dépendront votre confort et votre sécurité.

Risques en cas de non-contrôle de l’humidité

Pouvoir contrôler l’humidité lorsque l’on pratique une activité sportive est extrêmement important. Si votre couche de base retient l’humidité lorsqu’il fait froid, votre température corporelle risque de chuter durant les moments de repos. Si l’humidité subsiste, elle pourrait finir par provoquer une hypothermie. Inversement, lorsqu’il fait chaud, une couche de base humide peut s’avérer extrêmement inconfortable et engendrer des frottements et des irritations inutiles, qui peuvent se transformer en égratignures et créer des plaies. Lorsqu’il fait chaud et humide, cela peut être potentiellement dangereux et créer un terrain propice aux infections.

Contrôle de la température

Les couches de base sont les premières couches de vêtement directement au contact de la peau. Elles jouent donc un rôle essentiel dans le contrôle de la température. En plus de contrôler l’humidité, en cas de chaleur, une couche de base bien choisie peut vous aider à rester au frais et vous apporter une bonne protection contre les UV.

Les couches de base conçues pour être portées lorsqu’il fait froid vous apporteront une première couche isolante, grâce à des tissus comme le mérinos qui emprisonne de petites quantités d’air entre les fibres délicates de la laine pour vous apporter un bon niveau de chaleur. Le pouvoir isolant est généralement lié au poids d’un tissu. Par exemple, nos tissus Mérinos 160 sont plus chauds que les Mérinos 120.

Évacuation de l’humidité

Le transfert d’humidité, autrement appelé « action capillaire » est le processus par lequel un liquide traverse naturellement des espaces étroits, comme par exemple les fibres d’un tissu, malgré des forces extérieures contraires, comme la gravité. Concernant les couches de base techniques, cela signifie que nous produisons des tissus qui évacuent la transpiration à l’extérieur, où elle peut s’étaler sur une plus grande surface et s’évaporer plus rapidement. Résultat : votre corps reste au sec. Lorsqu’il fait chaud, cette caractéristique empêche la surchauffe et vous permet de rester au frais : elle vous procure confort et vous garde bien au sec. Lorsqu’il fait froid, le transfert d’humidité permet à votre corps de rester au sec. Sans cela, c’est précisément l’humidité qui vous refroidirait rapidement lors des moments de pause. Évacuer rapidement l’humidité et garder le corps au sec aident à réduire ce risque de refroidissement.

Coupe

Chez Rab, nos couches de base synthétiques et en mérinos ont toutes des coupes particulières.

Nos couches de base synthétiques ont une coupe classique et sont essentiellement conçues pour le printemps et l’été dans des environnements tempérés. La coupe classique favorise l’évaporation de l’humidité, puisqu’elle permet à un plus grand volume d’air de circuler entre le tissu et votre peau. D’autre part, nos vêtements en mérinos ont une coupe slim qui permet d’emprisonner l’air entre le tissu et votre peau pour plus d’isolation : la laine mérinos évacue l’humidité vers l’extérieur et l’éloigne du corps. Nos couches de base en mérinos conviennent parfaitement à des environnements froids, mais sont également utilisables dans des milieux plus tempérés, grâce à la laine mérinos qui a la capacité de réguler naturellement la température corporelle.

Couches de base synthétiques

Les couches de base synthétiques de Rab sont essentiellement conçues pour le printemps et l’été ou les conditions tempérées, mais fonctionnent aussi bien que n’importe quelle couche de base dans un layering lorsque les températures sont plus basses.

Leur coupe, plus ample que celle des vêtements de notre gamme Mérinos, favorise la circulation de l’air entre votre peau et le tissu afin d’accélérer le processus d’évaporation et vous garder au frais. Chez Rab, nous utilisons des tissus MOTIV pour nos couches de base synthétiques, conçues pour être légères, durables et pour sécher rapidement. Nous utilisons deux types de tissus légèrement différents : le MOTIV-G et le MOTIV-H, chacun ayant ses propres caractéristiques.

Le tissu Motiv-H est un tissu technique très léger, épais, qui pèse seulement 80 g/m. Il est tricoté avec de nombreuses aiguilles pour plus de densité et de durabilité, mais reste très doux et souple. La technologie d’évacuation rapide de l’humidité vous garde au sec et vous permet d’être à l’aise pendant l’effort. Le tissu Motiv-H sèche très rapidement et vous protège des rayons du soleil, grâce à son indice UPF 30+. Grâce au traitement Polygiène anti-odeur permanent ajouté au tissu, vous pouvez porter vos vêtements plus longtemps entre chaque lavage. Nous utilisons les tissus Motiv-H dans nos t-shirts Aerial.

Le tissu Motiv-G est un tissu technique encore plus léger, avec un poids de 78 g/m seulement. À la fois doux, souple et durable, il est tricoté dans un quadrillage subtil visible à la surface. La technologie d’évacuation rapide de l’humidité vous garde au sec et vous permet d’être à l’aise pendant l’effort. Le tissu Motiv-G sèche très rapidement et vous protège des rayons du soleil, grâce à son indice UPF 30+. Grâce au traitement Polygiène anti-odeur permanent ajouté au tissu, vous pouvez porter vos vêtements plus longtemps entre chaque lavage. Nous utilisons les tissus Motiv-G dans nos t-shirts Interval.

Contrairement aux fibres de mérinos, les tissus synthétiques ne possèdent pas la caractéristique naturelle de limiter les odeurs. Afin de limiter les odeurs, nous ajoutons la technologie Polygiene Stay Fresh à la surface de nos couches de base synthétiques. Le principe actif de cette technologie est un sel d’argent très efficace, qui possède des agents microbiens naturels. La transpiration en elle-même est inodore, mais elle crée un environnement propice au développement de bactéries. Le traitement anti-odeur Polygiène réduit de plus de 99 % le développement des bactéries à l’origine des odeurs. Les effets de cette technologie sur les odeurs ont la même durée de vie que les vêtements en eux-mêmes, qui restent frais. De plus, la technologie Polygiène est non seulement certifiée bluesign mais aussi inscrite sur la liste Oeko-Tex des produits certifiés, en tant que traitement textile sain et écologique.

Julie Greengrass, équipe design de Rab

« J’ai porté mon t-shirt Interval pour toutes sortes d’activités récemment : essentiellement pour faire du vélo, de la course à pied et de la musculation. Il est très léger et prend peu de place dans mon sac quand j’ai besoin de le transporter. C’est ma couche de base favorite pour faire du vélo en été et je sais que je vais transpirer toute la journée : il fonctionne très bien avec une couche supplémentaire. Il reste aussi beau après trois jours d’utilisation abusive ! »

Acheter les vêtements de la gamme

Couches de base en mérinos

Les couches de base en mérinos ne sont pas seulement fabriquées à partir de laine mérinos. Elles sont fabriquées à partir d’un mélange de fibres de mérinos ultra-raffinées et d’une petite quantité de fibres synthétiques, traitées avec la technologie 37.5. Cela signifie qu’en plus de la chaleur, de la respirabilité et du contrôle des odeurs qu’apporte la laine mérinos, nos couches de base en mérinos ont d’autres avantages, que l’on ne trouve habituellement pas dans les couches en mérinos : elles sont plus durables et sèchent plus rapidement.

Avant d’entrer dans le détail des produits de notre gamme Merino+, nous allons d’abord nous intéresser aux origines et à l’histoire du mouton mérinos, aux avantages de leur laine unique, mais aussi à notre approvisionnement éthique et au processus de production de notre propre Merino+.

Origines et histoire

Considéré comme étant originaire d’Espagne au XIIème siècle, le mouton mérinos est devenu une source majeure de revenu pour les éleveurs du Royaume de León, qui vendaient la laine à plusieurs régions et pays européens, dont la Flandre et l’Angleterre. L’exportation du mouton en lui-même depuis l’Espagne était un crime passible de la peine de mort jusqu’au XVIIIème siècle, lorsque de petits troupeaux de moutons commençaient à être exportés dans le reste de l’Europe jusqu’en Australasie.

On pense que la grande majorité des moutons mérinos actuellement présents en Australasie descendent d’un bélier appelé « Emporer », importé de la France par les frères Pépin en 1860. On estime que les moutons mérinos sont au nombre de 35 millions en Australie (dans un pays où la population excède à peine 24 millions de personnes). Ce ratio est presque équivalent à celui de la Nouvelle-Zélande, où l’on estime qu’il y a 1 mouton mérinos par personne (la population s’élevant à 3 millions de personnes). Les moutons mérinos sont très prisés : en 1988, un bélier s’est même vendu au prix de 311 731 € aux enchères à Adélaïde !

Avantages

Les fibres de la laine mérinos peuvent absorber jusqu’à 35 % de leur propre poids en humidité sans être « mouillées », c’est-à-dire sans être humides au toucher. Cela signifie que ces fibres sont excellentes pour réguler la température corporelle. Lorsque vous êtes actif et que vous transpirez, les fibres évacuent et emprisonnent l’humidité : vous restez au sec, tout en évitant la surchauffe et l’inconfort. Lorsque vous arrêtez de bouger, les fibres libèrent l’humidité et vous gardent au chaud. De plus, la laine mérinos est naturellement anti-bactérienne, ce qui signifie que votre transpiration n’attire pas les bactéries et donc que votre couche en mérinos reste inodore. Elle ne démange pas et ne se froisse pas. De plus, elle est légère et complètement naturelle, autrement dit très durable.

 

Approvisionnement

La laine de tous les produits Rab Merino+ provient d’une laine mérinos d’Australie, entièrement traçable et ultra-raffinée (15 à 18,5 µm). La laine est certifiée sans mulesing, ce qui signifie que l’on ne retire pas la peau des moutons pour réduire les effets de la myiase. C’est une pratique commune dans le secteur de la laine mérinos, mais cruelle pour l’animal. Aussi avons-nous pris la décision de nous approvisionner uniquement dans des fermes qui ne pratiquent pas le mulesing.

Technologie 37.5

Tous les vêtements en mérinos de Rab contiennent la technologie Polyester 37.5, permettant d’accélérer le processus d’évacuation et d’élimination de l’humidité : cette technologie transfère la transpiration de l’intérieur vers l’extérieur du vêtement, où elle peut finalement s’évaporer.

Avec la technologie 37.5, des particules actives brevetées intégrées aux fibres capturent et libèrent la condensation due à l’humidité. Ces particules actives apportent non seulement 800 % de surface supplémentaire à la fibre, mais également une puissance unique permettant d’éliminer la condensation à la différence d’autres technologies. Activées grâce à la chaleur corporelle, les particules actives se servent de l’énergie produite par le corps pour accélérer le déplacement et la transformation de l’humidité, ce qui augmente considérablement la vitesse de séchage.

Le processus de production

1. La tonte

On considère que les moutons mérinos possèdent l’une de laine les plus raffinées et qualitatives du monde. Nos tissus Merino+ commencent par la tonte des moutons issus de fermes australiennes soigneusement sélectionnées. Deux fois par an, les moutons sont tondus à la main et la laine entreposée sous forme de ballots, prête à être traitée.

2. Lavage/Cardage

L’étape suivante du processus consiste à nettoyer la laine afin d’en retirer la poussière et les saletés : c’est ce que l’on appelle l’affouillement. Cela est réalisé en plusieurs étapes grâce à différentes machines qui ressemblent à de grandes machines à laver et des abreuvoirs. Une fois propre, la laine sera cardée et peignée afin d’en démêler les fibres et d’éliminer les plus courtes : cela permet de s’assurer qu’il ne reste plus que les fibres les plus longues et qualitatives pour le filage.

3. Filage

Pour un équilibre parfait et une bonne performance, la laine mérinos et le polyester contenant les particules 37.5 sont filés ensemble. Les différentes fibres sont coupées en morceaux puis filées ou enroulées ensemble afin de créer des frictions et de rendre la fibre stable.

4. Tricotage

La fibre est ensuite tricotée pour créer deux tissus Merino+ de poids différents : un de 120 g/m2 et un de 160 g/m2. Ils sont appelés 120 ou 160 dans nos gammes : le tissu 120 étant plus léger mais moins isolant et vice versa pour le tissu 160. Ces tissus contiennent 65 % de laine mérinos et 35 % de fibres polyester 37.5 : la combinaison de deux technologies pour apporter à la fois une excellente régulation thermique, une évaporation rapide et donc un temps de séchage moins long ; le meilleur de deux mondes.

Un avis sur le/la/les L’avis de Scott P à propos du sweat à capuche Merino 160

C’est la meilleure couche de base que je n’ai jamais eue ! Durable, souple, elle régule la température corporelle toute la journée ! Que je sois en train de skier, d’escalader, de faire du VTT ou de me reposer au campement. C’est une pièce légère qui inclut une tonne de caractéristiques. Les boucles pour les pouces sont essentielles ! Je mesure 1m91 et la taille L me va très bien !

Un avis sur le/la/les L’avis de Peter C à propos du t-shirt à manches longues Merino 120

De loin la meilleure couche de base que je n’ai jamais portée.

Maintenant que vous avez une meilleure idée de la technologie de nos couches de base, pourquoi ne pas jeter un coup d'œil à la gamme complète ?

BOUTIQUE HOMMES BOUTIQUE FEMMES