C’est sur les longues voies de montagne difficiles que Scott Bennett se sent le plus chez lui. Il a réalisé de nombreuses premières ascensions en Patagonie et dans des endroits moins connus du Nord de l’Amérique. Lorsqu’il ne peut pas partir en montagne, il apprécie tout particulièrement réaliser de grandes voies en une journée, mais aussi les défis de vitesse.
Scott a attrapé le virus de l’escalade, lorsqu'il était à l'Université, où il a fait ses débuts sur les murs de grès des Gorges de la rivière rouge dans le Kentucky. Cependant, il a très vite eu envie de se mesurer à des murs et des objectifs plus grands. C’est en suivant le circuit classique des grimpeurs de la côte Ouest qu’il a consolidé ses compétences et développé son style personnel : « l’alliance de la légèreté et la rapidité avec le fait de se serrer et de se plaindre ». Suite à cela, il a réalisé l’ascension de El Capitan le plus rapidement possible et en un jour : cela incluait les 6 heures et demi d’ascension de The Nose.

Cela s’est avéré être le mélange parfait de styles pour faire la transition vers l’environnement alpin : un mélange qui a porté ses fruits durant plusieurs saisons en Patagonie. C’est durant une éclaircie inhabituelle autour de El Chaltén qu’il s’est réellement révélé.

Après avoir réalisé un grand nombre de voies en libre, il a réalisé la première ascension du North Pillar Sit Start. Avec plus de 2 000 m d’ascension verticale en quatre jours qui se finit au sommet du Fitz Roy, c’est l’une des plus longues ascensions de la région, qui a valu à Scott le prix Robert Hicks Bates du AAC (« American Alpine Club », Club d’Alpinisme Américain) pour la réussite remarquable d’un jeune grimpeur.

Scott s’est lui-même décrit comme un grimpeur sur rochers « très dynamique mais fondamentalement médiocre » qui a « occasionnellement de bonnes journées en montagne... grâce à la chance et un indice intermembral favorable ». On est pourtant en droit de croire qu’il a quelque chose de plus que de longs bras et de la chance.

Ses plus belles ascensions :

  • Naked Edge (5.11 140m), Eldorado Canyon, Colorado - depuis la voiture aller-retour, en moins de 25 minutes, approches des niveaux incluses
  • North Pillar Sit Start (VI 5.11 A1, 2000m), Aiguille Mermoz et Mont Fitz Roy, Patagonie - première ascension
  • West Pillar (5.11+, 600m), Cerro Pollone, Patagonia - première ascension en libre
  • East Buttress (V 5.10 50°, 1200m), The Angel, Revelations Range, Alaska - première ascension
  • Manos al Cielo (5.11+, 400m), Aiguille Guillaumet, Patagonie - première ascension
  • Cosas Patagónicas (5.11+ 450m), Aiguille Mermoz, Patagonie - première ascension en libre
  • The Canadian Club (5.11, 500m), The Stilletto, Chaînon Waddington - première ascension
  • The Heretic (5.11+, 350m), North Cascades - première ascension